Actualité / 24 août, 2016

LA HAUSSE DU CHÔMAGE POUR L’ENSEMBLE DES CATÉGORIES PERDURE

Alors que le gouvernement se réjouit d’une nouvelle baisse du nombre de chômeurs en catégorie A, après deux mois de hausse successive, Éric Woerth, Secrétaire général des Républicains temporise ces chiffres : « Si l’on regarde l’ensemble des catégories (A, B et C), sur trois mois, ce sont 45 100 demandeurs d’emplois supplémentaires qui se sont inscrits, soit une hausse de 0,8 % . Et pour le seul mois de juillet, 7 500 personnes sont venues grossir les rangs de Pôle Emploi ».

Par ailleurs, le député de l’Oise rappelle que « le gouvernement profite encore et toujours du départ des chômeurs vers les formations pour alléger ses calculs. Pour preuve, le nombre d’inscrits en catégorie D a encore augmenté de 10,1 % ces trois derniers mois.  La vérité, c’est que le chômage de masse perdure car les bons choix économiques et structurels n’ont pas été pris ».

Eric WOERTH
Secrétaire général des Républicains
Député de l’Oise

Actualité / 23 août, 2016

LETTRE DE NICOLAS SARKOZY AUX ADHÉRENTS DU MOUVEMENT

Découvrez la lettre qu’a adressée Nicolas Sarkozy aux adhérents suite à sa démission de la présidence des Républicains.

Mes chers amis,

Au moment où j’ai annoncé ma candidature aux primaires de la droite et du centre, je dois quitter la présidence de notre mouvement. Je tenais, à cette occasion, à m’adresser directement à vous.

Il y a presque deux ans, vous me faisiez l’honneur de m’élire à la tête de notre formation politique, qui était alors profondément divisée, au bord de la faillite financière, et souffrait d’une image négative.

Tous ensemble, nous avons accompli un travail considérable, qui nous a permis de refonder un mouvement moderne et démocratique, « les Républicains », pour incarner l’alternance que les Français attendent.

Rien n’aurait été possible sans vous, sans votre soutien indéfectible, votre désintéressement, votre amour de la France. C’est grâce à votre investissement quotidien et à votre engagement sans faille que nous avons pu présenter aux Français ce visage renouvelé.

Nous avons fait la démonstration de notre unité retrouvée, d’une famille rassemblée reprenant confiance en elle-même. Nous avons remporté les élections départementales puis régionales. Nos candidats aux législatives sont presque tous investis, pour qu’ils puissent aller à la rencontre des électeurs. Nos fédérations sont en ordre de marche, après avoir été renouvelées à l’issue d’un vote dans chacun de vos départements.

Nous avons fait des Républicains la première formation politique de France, avec plus de 265 000 adhérents. Cette force militante fait votre fierté collective.

Nous avons redressé les comptes et permis de trouver les financements nécessaires pour que la primaire de la droite et du centre de novembre puisse se tenir.

Enfin, nous avons entamé un travail de fond considérable, qui nous a permis d’élaborer un projet au service d’une alternance franche et forte. Vous avez été systématiquement associés et consultés sur chacune de nos propositions. Le conseil national a validé le projet des Républicains à la suite d’un débat approfondi le 2 juillet dernier. Il est conforme à nos valeurs et à notre ambition pour la France.

Notre famille politique est désormais prête à relever le défi de l’alternance. J’ai demandé à Laurent Wauquiez, le vice-président délégué, d’assurer la présidence par intérim des Républicains, et à Éric Woerth d’en être le secrétaire général, conformément aux statuts. Luc Chatel continuera à assurer la présidence du conseil national. Ils ont toute ma confiance pour diriger notre famille politique.

Je veux une nouvelle fois vous remercier très chaleureusement pour tout ce chemin que nous avons parcouru ensemble, pour nos échanges si nombreux à l’occasion de mes déplacements dans les départements, pour votre mobilisation qui n’a jamais fait défaut. Je le dis en toute sincérité, j’ai profondément aimé ces deux années à vos côtés. Votre fidélité me touche personnellement, comme elle aura marqué tous les jours de mon engagement à la tête de notre famille politique.

Au moment où j’entame un nouveau combat au service de la France, je veux vous dire combien vous pouvez compter sur mon engagement.

Je sais que les liens que nous avons tissés sont solides. Je suis des vôtres. Je ne l’oublierai jamais.

Croyez en toute mon amitié et en ma profonde reconnaissance,

Nicolas Sarkozy

Actualité / 1 août, 2016

Réunion sur le ‪#Brexit

Réunion sur le ‪#‎Brexit‬ à la permanence départementale !
Un débat enrichissant et des idées intéressantes sur l’avenir de l’Europe.
Merci encore à Evan Delomme pour nous avoir fait profiter de ses connaissances sur le sujet européen.

 

Actualité / 4 juillet, 2016

Brexit – Communiqué du Bureau National

Faisons du Brexit une opportunité pour l’Europe

Le peuple du Royaume-Uni vient de faire le choix de sortir de l’Union européenne avec près de 52 % des voix. C’est un choix que nous regrettons, mais qui est l’expression du rejet de l’Union européenne par une partie des ressortissants de cette union.

Nous sommes européens, nous sommes de la fameuse génération Erasmus, nous avons eu la chance de visiter ces pays et ces multiples cultures, Berlin ou Barcelone nous paraissent aussi proches que Marseille ou Lille, nous avons grandi avec l’euro et nous n’avons, grâce à la construction européenne, pas connu la guerre en Europe là où nos grands-parents l’ont vécue.

Au cours des années, nous avons malheureusement perdu le rêve européen qui était de faire de l’UE la grande puissance mondiale tout en respectant les nations et les cultures de chacun. L’Union européenne s’est construite sans que les peuples la comprennent et sans que les états la défendent.

Notre génération est aujourd’hui attirée par certains qui font de l’Europe la cause de tous les maux de la France. Au contraire, refaisons de l’Europe le formidable outil de développement politique, économique et culturel qu’elle n’aurait jamais dû cesser d’être. Faisons vivre l’Europe. Le Brexit est un électrochoc qui doit profondément la relancer !

Communiqué du Bureau National

Actualité, Étudiants Républicains / 1 juillet, 2016

Baptiste Janiszewski nommé nouveau référent Lycéens républicains 06

Lucas Magliulo, responsable départemental des Jeunes Républicains des Alpes-Maritimes, a nommé ce 1er Juillet Baptiste Janiszewski en tant que nouveau référent Lycéens républicains des Alpes-Maritimes.

Cette nomination est le fruit de son engagement et du travail qu’il a effectué au sein des Jeunes Républicains des Alpes-Maritimes depuis son arrivée.

Sa tâche sera importante car il devra faire de la jeunesse lycéenne un pilier important de notre famille politique. Fort de ses compétences et de ses qualités, il saura remplir à bien la mission qui lui a été confiée et défendre les intérêts des lycéens de notre département.

Actualité / 21 mars, 2016

Loi El Khomri : Les Jeunes républicains veulent rencontrer Valls

LE SCAN POLITIQUE – Les jeunes Républicains s’étonnent de ne pas être consultés alors que le Mouvement des jeunes socialistes a été reçu.

Les jeunes Républicains ne veulent pas être tenus à l’écart des consultations autour de l’avant projet de loi El Khomri. Dans une lettre adressée vendredi à Manuel Valls, la présidente du mouvement rattaché à LR demande à être reçue à Matignon. «Nous sommes inquiets qu’aucune invitation ne nous soit encore parvenue, comme cela avait d’ailleurs été le cas lors de l’organisation des “Vœux à la jeunesse” de notre pays afin de les consulter et de recueillir leurs propositions d’évolution du cadre du travail», écrit Marine Brenier.

Mercredi, le premier ministre a annoncé vouloir rencontrer les différents mouvements de jeunesse afin de les consulter sur l’avant projet de loi de sa ministre du Travail. Mais ce sont exclusivement les organisations syndicales qui ont ensuite été contactées par Matignon. Cependant, le Mouvement des jeunes socialistes, hostile au projet El Khomri, a déjà été reçu par plusieurs ministres. «Par Myriam El Khomri mardi, par Najat Vallaud Belkacem jeudi soir et Patrick Kanner lundi prochain», précise au Scan la direction du MJS.

«Nous sommes là pour proposer, pas pour nous opposer»

«On veut parler au premier ministre. Nous on a des vraies idées, nous sommes là pour proposer, pas pour nous opposer», avance le secrétaire général des Jeunes Républicains, Geoffrey Carvalhinho. Dès mardi dernier, une délégation des Jeunes républicains s’est rendue devant le ministère du Travail pour déposer à l’accueil dix propositions «pour réformer le cadre du travail».

Plein d’ironie, le mouvement a tenu, dans sa missive, à rappeler ses coordonnées au cabinet de Manuel Valls, «ne doutant pas qu’il s’agisse, dans un cas comme dans l’autre, d’une simple erreur dans la transmission des invitations». «Par ailleurs, nous consultons régulièrement nos messages sur Twitter ou sur notre page Facebook», s’amuse Marine Brenier. Peine perdue. Ce vendredi soir, l’entourage du premier ministre confiait au Figaro.fr qu’une telle rencontre n’était «pas prévue».

Source : Le Figaro

Actualité / 15 mars, 2016

Valls Sectaire

VALLS PREMIER MINISTRE DE L’EXTREME GAUCHE ?

Selon plusieurs médias, ce vendredi Manuel Valls, Premier Ministre, recevra les représentants des mouvements de jeunesse afin de discuter avec eux de la loi El KHOMRI. Les Jeunes Républicains, premier mouvement de jeunesse politique en France, s’indignent de ne pas avoir été conviés à cette rencontre.

Un gouvernement sectaire ?

En ne conviant pas les Jeunes Républicains, le gouvernement représenté par son Premier Ministre Manuel VALLS a montré une fois de plus son sectarisme et sa volonté de ne pas écouter une partie de la jeunesse. Souhaite-t-il faire de cette rencontre à Matignon un congrès de la jeunesse de Gauche ? Cet oubli va clairement à l’encontre de l’intérêt général et de la jeunesse. Il est bien loin le temps où François Hollande, Président de tous les français faisait de la jeunesse sa priorité.

Les Jeunes Républicains sont mobilisés pour l’emploi des jeunes

Les Jeunes Républicains sont plus que jamais mobilisés sur la question de l’emploi des jeunes. Ils ont notamment réfléchi à plusieurs propositions qu’ils ont déposées ce mardi 8 mars au ministère du travail et continuent de travailler sur le sujet. Ils déplorent avec force le fait de ne pas être reçus et écoutés par le gouvernement ce vendredi 11 mars à Matignon. Faut-il bloquer des universités et des lycées pour pouvoir être entendu par ce gouvernement ?

Marine BRENIER, Présidente des Jeunes Républicains Et le Bureau National des Jeunes Républicains

Actualité / 15 mars, 2016

VTC : Le Gouvernement porte la responsabilité du conflit !

Hier, de nombreux incidents accompagnés de violences ont eu lieux aux abords d’aéroports ainsi que sur le périphérique parisien. Depuis maintenant deux ans, le marché du transport de personnes s’est diversifié dans plusieurs grandes agglomérations entrainant l’arrivée de nouveaux acteurs pour répondre à l’évolution de notre société.

Incapable de tirer profit du dynamisme économique de ce marché et de réglementer ce secteur, le Gouvernement, par son inaction a de nouveau suscité la violence, la haine et le mépris à travers un conflit qu’il n’a cessé d’envenimer. Boucs émissaires des responsables socialistes, les VTC cristallisent toutes les frustrations d’un Gouvernement à la dérive pour lequel modernité et progrès sont appréhendés comme des menaces alors qu’ils constituent des opportunités : Emploi, dynamisme économique, concurrence saine… Voila le cercle vertueux dont les français ont besoin !

Comprenant l’inquiétude des taxis face à la concurrence et aux nombreuses taxes et réglementations dont ils font l’objet, nous ne pouvons pas refuser le développement de ce secteur d’activité alors que notre pays compte plusieurs millions de chômeurs et que de nombreux jeunes, notamment issus des quartiers populaires ont ainsi pu retrouver le chemin de l’emploi.

Cet échec patent prouve une nouvelle fois que l’emploi et le dynamisme économique ne sont pas une priorité pour le Président de la République qui se contente de belles paroles venant d’Emmanuel Macron. En témoigne également le choix de François Hollande du rapporteur de la loi relative aux taxis et de transport avec chauffeur dont la phobie administrative semble doublée par une peur exacerbée du progrès. Plus éphémère secrétaire d’état de la Vème République, Thomas Thevenoud se sera davantage fait remarquer par l’administration fiscale qu’à l’Assemblée Nationale.

Mieux encore, pour répondre à cette crise après les événements d’hier, le premier ministre Manuel Valls qui a reçu les syndicats de taxis n’apporte aucunes solutions immédiates sauf de nommer un médiateur dont on ne connaît ni son rôle, ni son champ de compétence.

Face à cette situation préoccupante, les Jeunes Républicains appellent au calme, à la concertation et à la responsabilité du gouvernement dans un esprit de complémentarité entre taxis et VTC.

La modernité ne doit pas être un frein mais une opportunité pour la France de demain !

Les Jeunes Républicains

Actualité / 3 février, 2016

Live tweet à la permanence le 4/02 à 20h

Rendez-vous demain soir dès 20:00 à la permanence Les Républicains pour une soirée live tweet !