Actualité / novembre 6, 2017

Visite de l’Assemblée nationale

Ce samedi, des Jeunes Républicains des Alpes-Maritimes ont pu visiter l’Assemblée nationale !

C’était l’occasion pour une trentaine d’entre eux d’en découvrir plus sur ce haut symbole du pouvoir législatif français. Ce moment important pour cette jeunesse qui a fait le choix de s’engager puisqu’il a permis à chacun d’être sensibilisé sur le travail de nos parlementaires et sur le fonctionnement de cette belle institution. L’Assemblée nationale est un lieu précieux, chargé d’histoire, qui a connu tant de débats, tant d’hommes et de femmes parlementaires qui se sont battus pour notre pays.

Cette visite nous a permis bien sûr de visiter la célèbre salle des Séance. Mais le Palais Bourbon ne saurait être réduit à son hémicycle et le fameux Perchoir. C’est également des salles et salons plus ou moins connus, comme la salle des Quatre Colonnes où se déroulent les interviews des députés en séance, la Galerie des Fêtes reliant l’Assemblée à l’Hôtel de Lassay ou encore la salle des Pas Perdus. Un autre lieu majeur de l’Assemblée nationale est sa Bibliothèque. Riche de plus de 700 000 volumes et ouvrages divers, elle renferme des discours de célèbres hommes comme Hugo au même titre que des œuvres uniques telles que le projet de Constitution annoté par Robespierre.

Traverser la fameuse salle des Quatre Colonnes, la salle des fêtes, les salles de travail, la bibliothèque et évidemment l’hémicycle, tout cela avait aussi une vocation historique. C’était là un rappel de la longue histoire de la France et la difficile construction de la République. Parce qu’il ne faut rien oublier de notre histoire, il faut à tout prix préserver le fruit de cette longue évolution de ceux qui voudraient l’anéantir.

Merci à Kevin Réva, délégué national et Gabrielle Amzal, RDJ de l’Esonne, pour leur présence à nos cotés dans la visite de Paris et de l’Assemblée nationale. Merci également à Marine Brenier, députée de la 5ème circonscription des Alpes-Maritimes qui a rendu cette visite possible.